Préparation physique - coach sportif

Aller au contenu

Menu principal :

Préparation physique

PRESTATIONS
ppg pps
Elle a pour but de développer des qualités spécifiques dans une discipline sportive. La préparation physique vous permettra d’optimiser vos qualités athlétiques sans nuire à votre discipline. Que vous soyez amateurs ou professionnels vous gagneriez en efficacité. Le principe même de la préparation physique est de pouvoir exploiter au maximum les qualités suivantes :
- La force
- L’endurance
- L’explosivité
- La coordination etc….
Elle fait appel à différents outils d’entrainements ( Echelle de skiping, élastiques, poids et altères, ballons, tapis) et autres formes d’objets….



                  
               

Nous aborderons 2 concepts de préparation physique: générale et spécifique. 2 étapes clés pour améliorer vos capacités athlétiques et vos niveaux de performance.


  • La préparation physique générale (PPG): elle peut être commune à plusieurs sports. L'objectif est d'augmenter les différentes capacités du corps : endurance, force, gainage, renforcement. Cette étape intervient généralement durant la présaison.
  • La préparation physique spécifique (PPS): elle fait suite à la préparation physique générale et démarre à l'approche du début de saison ou d'une compétition sportive. Son objectif est  d'affiner son entraînement, pour produire les meilleures performances possibles. La préparation générale est alors fortement diminuée voire supprimée, en fonction des besoins spécifiques de l'athlète et du stade de préparation auquel il se trouve.

La préparation physique générale (PPG)

Voici les bases d'entraînements dans lesquels vous pouvez piocher et qui peuvent correspondre à de nombreux sports. Ces modules de préparation physique générale s'intéressent à 3 aspects clés qui sont :
• Le renforcement musculaire
• L'endurance
• Le travail de force
Pour chacun de ces domaines, un ensemble d'exercices simples à appliquer vous est proposé. Il faut toutefois souligner que ces 3 domaines ne sont pas forcément tous utiles pour votre sport, mais l'un d'entre eux au moins devrait l'être.
Appliquez ce type d'exercices principalement durant votre présaison en parallèle de vos entraînements classiques et de vos entraînements physiques spécifiques.
Le renforcement musculaire
Voici quelques exemples de séances de renforcement musculaire très simples à appliquer et demandant un minimum de matériel. A travers le renforcement musculaire, nous pourrons travailler le gainage, la ceinture abdominale, exercer les muscles et renforcer les articulations et tendons. Le renforcement de la ceinture abdo-lombaire est très important
Le travail de force 
On s'orientera vers un programme de base pour l'augmentation de la force sur les exercices de base de musculation. Les exercices de base sont le développé couché, le squat et le soulevé de terre. Ce sont des exercices extrêmement efficaces qui permettent de travailler la majorité des muscles du corps simultanément. L'augmentation de la force sur ces exercices pourra ensuite être transférée, via un travail spécifique, aux mouvements de votre sport.


La préparation physique spécifique (PPS)

La préparation physique spécifique a pour but d'affiner ses entraînements à l'approche de la compétition pour être prêt, le jour J en étant dans les meilleures conditions et produire les meilleures performances possibles.
Grâce à la préparation physique spécifique, on pourra adapter un certain nombre de méthodes d'entraînement et d'exercices qui vous seront nécéssaires, quel que soit le sport que vous pratiquez.
Bien que la préparation spécifique parait évidente, un trop grand nombre de sportifs ont tendance à l'oublier. Il faut toutefois noter que tous les exercices ne sont pas forcément favorables à votre sport, ils peuvent représenter une perte de temps, nuire à votre récupération et peuvent même parfois être contre-productifs.
Pour donner un exemple, quelque peu extrême certes mais réaliste, imaginez un sprinteur qui a besoin d'un maximum de puissance, de travailler la force et l'explosivité à l'entraînement. Les capacités aérobie, l'endurance n'entrent pas dans ses besoins fondamentaux, ils n'ont pas de lien direct avec la performance durant une course.
A l'inverse le coureur de fond souhaite développer au maximum ses capacités aérobies et n'a pas de réel besoin en terme de puissance et de force. Il pourra travailler le gainage en hors saison et faire un peu de renforcement musculaire, notamment pour éviter les blessures au niveau des articulations. Mais rien de ressemblant avec le travail de force et de puissance dont a besoin le sprinteur.Ces deux athlètes ont des besoins spécifiques qui sont à l'opposé l'un de l'autre. Le sprinteur qui effectuerait le même entraînement que l'athlète de fond perdrait son temps, perdrait l'opportunité de progresser et ne serait pas opérationnel pour une course dans sa discipline.

 
Adresse : 102 AVENUE D'ALBI 81100 CASTRES / Tél: 06 40 25 12 04
Retourner au contenu | Retourner au menu